Au quotidien

2000-2002, Photographies argentiques couleur, Offset & Sérigraphie n&b

L’idée est de considérer la photographie dans le même sens que la sérigraphie, c’est-à-dire procéder par recouvrements, par couches d’impressions successives. Le temps de pose général est donc divisé et la photographie finale est obtenue grâce à la surimpression de ces différentes couches. Ces photographies permettent ainsi d’imaginer que les sels d’argent s’oxydent à la vitesse d’un repas ou d’un coup de téléphone.
The idea is to consider photography in the same direction than the serigraphy, that is to proceed by coverings, successive coats. The general photographic exposure time is thus divided and final photography is obtained with the overprinting of these various coats. These photographs make it possible to imagine that the image appears at the speed of a meal or a telephone call.